Le harcèlement moral sur le lieu de travail

fond stressLe harcèlement moral au travail : une réalité largement médiatisée et reconnue depuis une quinzaine d’année en France.

Vous en avez forcément entendu parler, mais sauriez-vous l’identifier exactement ?

Faisons le point sur ce phénomène, plus insidieux qu’il n’y paraît.

Qu’est-ce que le harcèlement moral au travail ?

Tout d’abord, en France, c’est un délit puni par la loi. Il est constitué d’actes, d’attitudes et de paroles répétées dont le but est de dégrader les conditions de travail d’une personne. C’est une technique de manipulation destructrice qui porte atteinte aux droits et à la dignité d’un employé. Le harcèlement moral sur le lieu de travail peut être le fait d’une personne seule ou d’un groupe. Il peut venir de l’intérieur de la cellule de travail de l’employé, mais aussi de l’extérieur. Enfin, le harcèlement moral porte atteinte à l’intégrité psychologique autant que physique. Pour qu’il soit qualifié de harcèlement, le comportement doit être répété sur une longue période. Ainsi, une simple rixe n’est pas considérée comme du harcèlement moral.

Comment identifier le harcèlement moral au travail ?

Le harcèlement moral est évidemment malintentionné, mais il est parfois possible que les auteurs ne se rendent pas compte de la portée de leurs actes. Bien souvent, les victimes n’osent pas se plaindre, pensent avoir mal compris ou même mériter le traitement qu’on leur inflige. Pourtant, les indices de harcèlement moral sont clairs, et se divisent en deux grandes catégories : verbal et non verbal.

 Le harcèlement moral au travail peut être non verbal ou verbal.

De manière non verbale, les actes sont : l’isolation de la victime, la confrontation physique, l’atteinte aux objets personnels ou aux outils de travail, l’attitude, et les contraintes de temps.

De manière verbale on identifie les brimades, les agressions, les insinuations, les menaces, le dénigrement, le non respect des convictions personnelles.

Ces actes, verbaux ou non verbaux, peuvent être faits en face de la personne harcelée, mais aussi en son absence. Il n’est pas nécessaire que la victime en soit témoin, mais de manière évidente elle en souffre.

Quelles sont les conséquences du harcèlement moral au travail ?

Le harcèlement moral sur le lieu de travail touche à la fois la victime, mais aussi son environnement professionnel autant que personnel. Professionnellement, les collègues peuvent sans s’en rendre compte se détourner de quelqu’un qui est systématiquement objet de dérision, et eux aussi nuire involontairement ou pas, à la victime..

D’un point de vue personnel, les proches de cette personne vont la voir devenir de plus en plus préoccupée par son emploi et ses conditions de travail. La victime peut  souffrir de dépression ou de l’agressivité envers sa famille ou ses autres collègues. Elle peut aussi être atteinte physiquement et développer des troubles liés à ces agressions répétées.

Contact
Politique de confidentialité