Qu’est-ce que le harcèlement ?

L'engueuladeSi le harcèlement peut paraître, à première vue, si difficile à définir, c’est qu’il peut prendre de multiples visages. En effet, il peut tour à tour être qualifié de moral, sexuel, mais aussi numérique, criminel ou encore religieux… Difficile, dans ces conditions, de donner une définition homogène du concept ou même de la situation.

On peut néanmoins tenter d’en donner une idée générique: le harcèlement se traduit par le comportement hostile, voire nuisible, d’un individu envers un autre, et qui peut entraîner, chez la victime, un affaiblissement psychologique, et même physique.

Comment reconnaître une situation de harcèlement ?

Il est parfois difficile d’apprécier quand un individu exerce une pression sur un autre, dans la mesure où il peut le faire sous de nombreuses formes. Il existe cependant des signes qui ne trompent pas, et qui permettent de le caractériser avec précision. Ils peuvent aller de la dépréciation du travail, notamment dans le milieu professionnel et dans le cadre de l’entreprise, aux remarques désobligeantes et répétées, d’autant plus si elles ne sont pas pleinement justifiées. Cette situation traduit également une idée de répétition, et suppose que celui qui harcèle le fasse de façon répétée, voire quotidienne, afin d’exercer une pression continue sur sa victime.

Exemples d’indices non verbaux

Cependant, si cette situation peut (souvent) naître des mots, il existe également des signes non verbaux, qu’il ne faut pas négliger. Harceler quelqu’un peut aussi passer par des regards hostiles et des soupirs, ou bien encore par l’attitude et le comportement global de l’individu (qui par sa posture, ou les expressions de son visage, peut tout à fait exercer une pression morale sur un autre individu).

Exemples d’indices verbaux

Les indices verbaux quant à eux peuvent être nombreux, et de diverses natures. Le signe le plus flagrant réside dans les insultes et autres noms d’oiseaux, mais il est également possible d’exercer une pression sur quelqu’un par une opposition pure et simple ou par le biais de questions sarcastiques qui vont plonger l’autre dans l’embarras, ou plus simplement par une opposition pure et simple. Enfin, le harceleur peut également recourir à des accusations, dans le but de ternir la réputation de sa victime, notamment en public. Il est donc  urgent de dénoncer la situation lorsque le harceleur va jusqu’à bousculer, même faiblement, sa victime.

Contact
Politique de confidentialité